07 81 70 52 27 contact@ffcqp.fr

 

 

COMMENT UTILISER MON CPF


LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

Pour Qui ?

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris durant une période de chômage. Ça lui permettra de suivre une formation qualifiante.

Le CPF a remplacé le DIF droit individuel à la formation. Mais les heures acquises au titre du DIF ne sont pas perdues, elles seront intégrées au CPF et transformés en euros. Depuis le 1er janvier 2019,  on ne parle plus en heures mais en euros.

Utilisation des droits

L’utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. L’employeur ne peut donc pas imposer à son salarié d’utiliser son CPF pour financer une formation. Il faut l’accord du salarié et son refus d’utiliser le CPF ne constitue pas une faute.

Lorsqu’un salarié utilise son CPF, ses heures de Dif acquises et non utilisées doivent être mobilisées en priorité. Le salarié ne perd pas ses droits acquis au titre du Dif. Il devra inscrire le solde de ses droits sur la future application CPF avant le 31 décembre 2020.

Chaque employeur avait l’obligation d’informer chaque salarié par écrit (sur la fiche de paie de décembre 2014, ou janvier 2015) du nombre total d’heures de Dif non utilisées au 31 décembre 2014.

C’est ensuite au salarié d’inscrire lui-même le solde de son Dif sur son CPF. Il peut se faire aider d’un conseiller en évolution professionnelle (CEP).

Comment le CPF fonctionne ?

Comme précisé ci-dessus les heures sont transformées en euros soit 15€ par heure.
Lorsque vous travaillez, vous cumulez jusqu’à 24 heures CPF par an, selon le temps de travail effectué. Vous pouvez consulter votre quota d’heures sur le site.

Le compte personnel de formation (CPF) fait partie du compte personnel d’acitivité (CPA). Le CPA comprend :

 Comment mon CPF est Alimenté ?

A la fin de chaque année (concrètement les droits acquis en 2019 seront disponibles au 1er trimestre 2020) proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l’année par le salarié dans la limite d’un plafond.

Cas Général

Pour un salarié à temps plein, ou à temps partiel, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 €
par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 €.

Travailleur Indépendant

L’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 €.

Salarié non qualifié

L’alimentation du compte se fait à hauteur de 800 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 8 000 €, pour un salarié à temps plein qui n’a pas atteint un niveau de qualification sanctionné par :

  • Un diplôme de CAP/BEPP
  • Un titre professionnel enregistré et classé au niveau 3 du RNCP
  • Une certification reconnue par une convention collective national de branche
Salarié bénéficiaire de l'obligation d'emploi

L’alimentation du compte est majorée de 300 € par année de travail, qui s’ajoutent aux 500 € perçus normalement (soit 800 € par an), dans la limite d’un plafond de 8000 €.

Le salarié bénéficiaire de l’obligation d’emploi correspond à l’une des situations suivantes :

  • Travailleur reconnu handicapé
  • Victime d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente
  • Titulaire d’une pension d’invalidité attribuée au titre du régime général de sécurité sociale
  • Bénéficiaire d’une pension militaire
  • Titulaire d’une allocation ou rente d’invalidité des sapeurs-pompiers volontaires
  • Titulaire de la carte mobilité inclusion
  • Titulaire de l’allocation aux adultes handicapés (AAH),

L’employeur contribue à l’ alimentation du compte dans 4 cas Voir les différents cas

QUELLES FORMATIONS AVEC MON CPF ?

Votre CPF peut financer :